Phénomène de retrait par assèchement des sols argileux

Phénomène de retrait par assèchement des sols argileux

Si votre commune est situé en zone de catastrophe naturelle, vous devez déclarer le sinistre, par courrier recommandé avec accusé de réception, à votre assurance dans les 10 jours qui suivent la publication de l’arrêté au journal officiel.

Les Sols Argileux:

Ils se rétractent lors des périodes de sécheresse (phénomène de retrait ) et gonflent lorsqu’ils sont à nouveau hydratés (phénomène de gonflement) Les mouvements de sols sont lents, ils peuvent atteindre une amplitude assez importante pour endommager les ouvrages située sur ces terrains. 

Les végétations (arbres)situés à proximité de bâtiments peuvent accentué le retrait des argiles par le prélèvement d’eau de leur système racinaire. 

Selon les statistiques de BRGM:

L’aléa fort concerne 2 % de la France métropolitaine (soit 10 600 km²), l’aléa moyen 15 % (soit 83 800 km²), l’aléa faible 44 % (soit 241 300 km²). 

les zones a priori non argileuses couvrent 39 % de la France métropolitaine (soit 212 800 km²).